Top

Si vous n’habitez pas à proximité de l’aéroport et que les moyens de transport en commun pour s’y rendre sont limités, la voiture sera certainement votre seule option. Néanmoins, si personne ne peut vous déposer, il faudra bien stationner votre véhicule quelque part.

Dans ce guide, vous trouverez toutes les informations pratiques sur les parkings d’aéroport. Vous y trouverez nos astuces pour faire des économies facilement sur le stationnement à l’aéroport, on vous explique la différence entre parkings officiels et parkings privés et comment les comparer.

Pourquoi réserver son parking à l’aéroport en avance ?

Comme pour les billets de train ou d’avion, les parkings d’aéroport sont soumis à ce que l’on appelle le “yielding”. Il s’agit d’une pratique très courante qui consiste à augmenter les prix quand la demande est forte, et au contraire à les baisser quand la demande est faible.

Par exemple, si vous réservez un billet de train 6 mois en avance, alors que tous les sièges sont encore disponibles, vous aurez le droit à un tarif avantageux. À l’inverse, si vous tentez de réserver le même siège, la veille du départ et que le train est presque plein, alors vous payerez un tarif largement supérieur. En soi, l’offre et la demande définissent le prix, ce n’est pas nouveau !

Pour les parkings d’aéroport, la logique est donc la même. Réserver en avance vous permet d’avoir accès à un tarif plus intéressant. Mais ce n’est pas tout, pour obtenir le meilleur prix, il est également important d’effectuer votre réservation durant une période creuse. En effet, les parkings d’aéroport ont aussi tendance à augmenter leur prix à l’approche d’une période de forte demande, car ils savent déjà que les emplacements seront tous réservés. Ainsi, il est préférable de réserver votre parking en dehors des périodes de forte affluence (notamment l’été et le mois de décembre). Si possible, le mieux est encore de réserver son parking une fois le vol réservé, quand vous connaitrez les dates exactes du voyage.

  Comment préparer son voyage en Corse-du-Sud ?

Parkings officiels vs Parkings privés : quelles différences ?

Pour votre réservation de parking à l’aéroport, vous aurez deux possibilités, réserver un parking officiel sur le site de l’aéroport, ou alors un parking privé, en périphérie, à proximité des terminaux. Beaucoup de voyageurs ne cherchent pas plus loin et se contentent de réserver un parking officiel. Pourtant, les offres proposées par les parkings privés sont parfois plus intéressantes que ce soit en termes de prix et services.

Pour expliquer la différence brièvement, les parkings officiels sont les aires de stationnement gérées directement par l’aéroport. Ces parkings sont le plus souvent situés sur site, à distance de marche des Terminaux. Les parkings privés quant à eux sont opérés par une multitude de prestataires et ils sont généralement un peu plus éloignés de l’aéroport.

La première grande différence entre ces deux options, c’est le prix. En effet, les parkings officiels sont généralement assez chers. Cela varie d’un aéroport à l’autre, mais le plus souvent il faut compter plus de 100 € la semaine dans un parking à distance de marche de l’aéroport. À côté de cela, les parkings privés affichent des tarifs beaucoup plus abordables, en fonction des périodes et des aéroports, il est possible de trouver des parkings à moins de 50 € la semaine. En somme, la proximité avec les terminaux se paye.

Pour vous donner une idée plus précise, à Paris, il est possible de trouver des parkings à l’aéroport d’Orly pour environ 60 € la semaine, avec transfert en navette, en réservant en plein été. Alors que le parking officiel le moins cher à l’aéroport d’Orly est affiché à plus de 150 € la semaine sur la même période.

  Check list pour des vacances en camping ou mobil-home

La seconde différence sera la façon de rejoindre votre Terminal de départ. Dans le cas d’un parking officiel, vous pourrez simplement marcher. Mais si vous choisissez de réserver un parking privé, sachez que ces derniers vous fourniront toujours une liaison incluse avec l’aéroport. Cela prend le plus souvent la forme d’une navette à la demande qui vous conduira jusqu’à votre terminal. Bien qu’un peu plus éloignés de l’aéroport, les parkings privés sont généralement à moins de 10 minutes de trajet des Terminaux.

Enfin, sachez que certains parkings privés proposent aussi un service plus haut de gamme :  les voituriers. Le concept est simple, plutôt que de stationner votre véhicule dans un parking pour ensuite rejoindre l’aéroport, vous pourrez simplement vous rendre directement jusqu’à votre Terminal de départ où un chauffeur vous attendra pour réceptionner votre véhicule. C’est la solution idéale pour ceux qui ne veulent pas perdre de temps avec le stationnement. C’est également très pratique si vous êtes chargés, par exemple si vous voyagez avec des enfants en bas âges, notamment avec un bébé et tout ce que cela implique (sac de voyage, poussette, landau…).

Comparer les parkings à l’aéroport à l’aide d’une plateforme spécialisée

Il n’est pas toujours évident de trouver les différentes offres pour les comparer. Pour les plus gros aéroports de France, cela peut rapidement devenir un casse-tête, avec une dizaine de parkings officiels et tout autant, sinon plus, de parkings privés.

Afin de vous simplifier la vie, le mieux est de consulter un site spécialisé qui vous permettra de comparer les offres disponibles sur votre aéroport de départ. De cette façon, vous pourrez facilement comparer les aires de stationnement en fonction de nombreux critères comme le prix, les horaires, s’il s’agit d’un parking couvert ou extérieur, la distance avec l’aéroport ou encore le mode de transfert. Enfin, l’autre avantage de ces plateformes, c’est que vous pourrez consulter les avis des autres utilisateurs. Ainsi, vous aurez l’assurance d’éviter les mauvaises surprises, si un parking n’est pas à la hauteur des attentes de ses clients.

  Où partir en vacances à la montagne l’été ?
parking aéroport
1
fr_CAFrançais du Canada
%d bloggers like this: