Top

Chichen Itza était une citée majeure pour la civilisation Maya qui l’a fondée vers 400 après J.C. Il s’agit aujourd’hui d’un site archéologique remarquablement conservé qui attire des milliers de visiteurs chaque année durant leurs vacances au Mexique. Découvrez-en plus sur Chichen Itza à travers cet article !

Que signifie Chichen Itza ?

“Chichen Itzá” est un nom d’origine Maya composé de deux mots. “Chi” qui signifie la bouche, et le mot Itzá qui fait référence aux Itzáes, une tribu maya qui a gouverné la ville de Chichen Itza pendant un certain temps. Cette tribu Maya-Chontal de l’ouest à fondé Chichen Itzá.

On peut donc traduire « Chichen Itzá » par « Boca del pozo de Los Itzáes », littéralement « la bouche du puits des Itzáes ». À l’origine, le nom Chichén-Itzá a des racines mayas et signifie “au bord du puits des Itzáes”.

Le nom de Chichen Itzá a également un lien avec son emplacement, puisque le site archéologique comprend ce que l’on appelle un “Cenote” (sorte de grand puits naturel). Celui-ci est depuis longtemps considéré comme source de vie et de fertilité, mais aussi comme étant un “portail” vers l’inframonde et les dieux mayas. Selon les Mayas, les sacrifices humains effectués dans ces Cenotes permettaient d’assurer la continuité de l’univers, et garantiraient une certaine pérennité à la civilisation.

Ce Cenote était particulièrement important aux yeux des Mayas dans leur culture et dans leur religion. Le site archéologique de Chichen Itzá est désormais considéré comme l’un des sites les plus importants et significatifs de la civilisation Maya, d’où sa popularité auprès des visiteurs du monde entier.

Chichen Itza est désormais une des sept merveilles du monde moderne

Depuis 1988, le site archéologique est classé sur la liste du patrimoine de l’UNESCO, grâce à son architecture singulière, son importance culturelle et historique comme expliqué précédemment à propos de l’origine de ce lieu, qui permet de mieux comprendre l’histoire du Yucatán.

  Location de ski à Samoëns : comment bien s'équiper ?

Depuis cette inscription, la protection, préservation, et restauration du site de Chichen Itzá et de ses monuments a été fortement renforcée, tout comme la préservation de son environnement naturel.

Cet événement a également contribué à la hausse de sa notoriété auprès des visiteurs du monde entier. Un impact économique très positif pour le Yucatán, et pour le Mexique en général.

Néanmoins, des efforts sont toujours en cours pour que cet accroissement touristique soit durable. Des pratiques responsables sont mises en place afin de minimiser les impacts négatifs sur l’environnement du site et ses communautés locales, et préserver au maximum ce patrimoine culturel.

C’est en 2007, lors d’un vote international organisé par la fondation suisse « New7Wonders » que Chichen Itzá a été élu comme l’une des sept merveilles du monde moderne.

Pourquoi Chichen Itza ? 

Cette désignation s’explique par la renommée de ce site archéologique Maya, l’un des mieux conservés de la région du Yucatán notamment.

Avec son architecture remarquable, témoignant de l’avancement du peuple Maya.

C’est principalement la pyramide de Kukulcán, le terrain de jeu de balle et le temple des guerriers qui attirent chaque année des millions de visiteurs. Cependant Chichen Itza, ce n’est pas que cela, c’est aussi de nombreux autres bâtiments, sculptures et gravures riches en histoire comme le temple des milles colonnes ou l’observatoire.. Si vous prenez une visite guidée ou une excursion à Chichen Itza, assurez-vous que celle-ci vous emmène à la découverte de Chichen Itza “nouveau” mais aussi “ancien”. C’est par exemple le cas de Pixan Riviera qui propose une visite complète du site archéologique. La partie ancienne est parfois oubliée malheureusement.

  Les bons conseils pour un voyage au Mexique mémorable

Le site archéologique de Chichen Itza est désormais l’une des principales attractions touristiques au Mexique.

L’impressionnante pyramide de Kukulkan

Également appelée “El Castillo”, c’est la construction la plus emblématique de Chichen Itzá et qui fait en grande partie la popularité du site.

Construite en pierre calcaire au 12ème siècle par les mayas, il s’agit de la plus haute pyramide de ce site archéologique, du haut de ses 30 mètres et de ses neufs plateformes symbolisant les niveaux célestes, chacun menant à une plateforme supérieure. Toute la pyramide est ornée de sculptures, et de motifs mayas en relief. Celle-ci se dresse au milieu de la du site archéologique, dominant les autres constructions. Au sommet de ses 9 plateformes se trouve un temple dans lequel se déroulaient des cérémonies mayas religieuses.

La pyramide de Kukulcán est dédiée au dieu serpent du même nom, mais aussi connue sous le nom de « Quetzalcoatl ».

L’architecture de cette pyramide est particulièrement réfléchie et ingénieuse et représente parfaitement l’architecture maya classique : Les angles de la pyramide sont alignés aux 4 points cardinaux, et chaque côté de celle-ci a un total de 91 marches ce qui en incluant la plateforme supérieure fait un total de 365 marches, autrement dit le nombre de jours d’une année ! 

2 fois par an lors des équinoxes de printemps et d’automne (autour du 20 mars et du 22 septembre), vous pouvez observer une illusion impressionnante : un peu avant le coucher du soleil, l’ombre d’un serpent descendant en mouvement les marches de Kukulcán apparaît. Ce phénomène est considéré comme l’une des plus grandes prouesses de l’astronomie Maya.

Un des plus grands “Jeu de balle”

À l’époque Maya, le fascinant jeu de balle aussi appelé “jeu de pelote” était le sport sacré de leur culture. Il était joué dans des complexes adaptés à travers la Mésoamérique. 

Les jeux se déroulaient lors de grandes cérémonies religieuses ou politiques importantes, et était considéré comme un rituel associé à des sacrifices humains. En effet, pour « apaiser les dieux mayas », des participants pouvaient être sacrifiés. Selon la plupart des historiens, les vainqueurs étaient sacrifiés.

  Que faire en Croatie en 1 semaine ?

Avec ses 168 mètres de long et 70 mètres de large, c’est sur le site archéologique de Chichen Itza que se trouve le plus grand terrain de jeu de balle de Mésoamérique. La surface sur laquelle se déroulaient les jeux est délimitée par deux murs latéraux verticaux, avec de chaque côté un anneau de pierre. L’objectif pour les joueurs était de faire passer une balle en caoutchouc à travers les anneaux de pierre sans les mains, ni les pieds, simplement en s’aidant des hanches.

Ces jeux étaient également considérés comme une forme d’art, avec les gravures et sculptures sur les murs représentant le “match”, les joueurs, ainsi que des divinités mayas.

5 – Chichen Itza : Un site sacré pour les Mayas contemporains

Bien que le site archéologique de Chichen Itza soit devenu particulièrement populaire auprès des visiteurs du monde entier, les Mayas contemporains qui considèrent toujours ce lieu comme un lieu sacré, continuent de s’y rendre pour demander des bénédictions et guérisons soit pour des soucis de santé ou des difficultés personnelles.

Certains s’y rendent également pour pratiquer des rituels lors de dates significatives du calendrier Maya comme les équinoxes et les solstices. Leur célébration se traduit par des cérémonies de purification, danses traditionnelles et offrandes.

Selon eux, l’énergie spirituelle de chacun affecte le site de Chichen Itza, et c’est pour cette raison qu’il est impératif de se comporter avec humilité, et demander permission avant de s’y rendre.

Pour les Mayas Contemporains, Chichen Itza n’est pas un simple lieu touristique, mais bien un lieu sacré témoignant de leur patrimoine culturel.

Chichen Itza est un incontournable lors d’une visite dans le Sud-Est du Mexique. Le site archéologique se visite en 2 à 3 heures. Pour bien comprendre son histoire nous vous conseillons de prendre un guide, si possible un guide Maya local qui vous transmettra sa passion pour Chichen Itza.

0

Leave a Reply

fr_CAFrançais du Canada
%d