Top

La visite des îles du Nord est dépaysante à plus d’un titre. D’abord, elle permet de découvrir un autre aspect de Venise : villages de pêcheurs, canaux plus calmes, paysages plus aérés et plus verts, ambiance plus détendue… Ça fait du bien, après plusieurs jours de déambulation dans les ruelles étroites ! Ensuite, elle réserve quelques surprises, comme les décors colorés de Burano, et quelques merveilles, comme l’ensemble religieux de Torcello. on peut visiter Burano, Torcello et Murano en une journée, si l’on s’organise bien, Le tout étant de partir tôt et de regarder les horaires des départs sitôt que l’on arrive sur une ile. On peut commencer par se rendre à Burano à partir de l’embarcadère Fondamenta Nove (Cannaregio) et, de là, faire un saut à Torcello. Si l’on a le temps, on pourra s’arrêter au retour à Murano pour visiter un atelier de fabrication de verre.

Si vous voulez, en plus, visiter le cimetière San Michele, faites-le en début de journée. Le soir, à votre retour, il sera certainement fermé. Mais les Vénitiens apprécient peu la curiosité quelque peu morbide qui pousse les visiteurs à se promener dans « leur » cimetière, et on ne peut pas leur en vouloir. On suggère donc de se faire discret lors de la visite. Evitez bien évidemment les rabatteurs qui travaillent dans le quartier de San Marco et proposent des excursions à la journée dans un bateau privé, à des prix délirants, pour un résultat qui vous fera moins délirer. Ils vous conduiront simplement dans les magasins où ils sont commissionnés. Allez-y donc par les bateaux publics, ce n’est pas très compliqué.

  Désert Espagne : Les 3 plus intéressants à visiter

San Michele

C’est l’un des endroits les plus tranquilles de la lagune. Vous pouvez facilement le reconnaître de Cannaregio par le mur avec ses chapelles. D’où s’élèvent les hautes cimes des cyprès. C’était autrefois une prison, mais elle abrite maintenant un cimetière. Il a été construit après l’interdiction des enterrements dans les centres historiques. Cet endroit étrange était connu sous le nom d' »île des morts », et était un motif populaire dans la peinture symboliste et romantique. C’est le seul cimetière au monde où les morts peuvent entrer par bateau. Les gondoles funéraires servaient à transporter les morts selon une cérémonie spécifique. Le prêtre se tenait derrière le golier de poupe et le convoi glissait dans une atmosphère de calme et de recueillement. Les bateaux à moteur ont remplacé les gondoles. En raison de l’espace limité et du coût élevé, seules les familles aisées peuvent enterrer leurs proches sur cette île.

Murano

Murano est la plus grande île de la lagune. Elle est connue pour son industrie du verre, qui remonte au 11e siècle. Elle a été transférée de Venise au XIIIe siècle sur cette île pour protéger les secrets et la peur du feu. Le Grand Conseil de Venise a émis un ordre au XIVe siècle.

Les maîtres verriers de Murano ont fabriqué des centaines de milliers de petits cubes de verre coloré pour la basilique Saint-Marc. Les propriétés spécifiques du verre de Murano se reflètent dans la pâte de verre qui a été fabriquée à partir du sable de la lagune, lequel comprend également des plantes à forte teneur en sodium (samphires, algues et fougères). C’est ce qui rend le verre de Murano si spécial. La pâte était colorée avec des oxydes métalliques (fer pour le jaune et nickel pour le violet). Voici les murrines, des tiges de verre multicolores qui ont été étirées puis coupées en petits morceaux.

  Le désert des agriates, un sublime territoire Corse

Ces ateliers, autrefois florissants, travaillent aujourd’hui dans l’industrie touristique. Ils produisent encore des œuvres originales, signées par de grands maîtres verriers.
Elles sont coûteuses et sont destinées aux musées ou aux collections. Nous ne recommandons aucun de ces ateliers de verrerie. Les adresses sont toutes quasiment identiques : une visite guidée de leurs forges avec leurs souffleurs de verre, suivie d’une visite à la boutique d’exposition et de vente.

La promenade sur cette île vaut la peine. Elle abrite le fascinant musée du verre (museo d’Arte Vetrario), et la belle église Santa Maria e San Donato. La majorité des touristes retournent dans le centre de Venise en fin d’après-midi. L’atmosphère est plus authentique et les ruelles sont plus calmes. C’est le moment idéal pour se promener et vérifier les horaires de retour des derniers bateaux.

0
nl_NLNederlands
%d bloggers zeggen: